Diouroudianbougou

En savoir plus

Diouroudiambougou, est également un hameau de culture du village de Zangarbala dans la commune rurale de Fallou.

Le hameau est habité par les Bambara (agriculteurs) et les Maures (éleveurs) ils vivent en parfaite symbiose avec les habitants Bambara de Mamaribougou, un autre hameau à moins d’1Km à peine de Douroudianbougou. Ils sont environ 350 âmes à vivre dans les deux hameaux.

Mais tous ces hameaux ont un même problème crucial commun, celui de l’accès à l’eau potable. Chaque année, à la tombé des premières pluies et à l’arrivée des premiers torrents, tous les puits traditionnels s’effondrent. Et les hameaux se trouvent condamnés à boire l’eau des marres. A la fin de la saison des pluies, ils doivent réparer ces puits traditionnels de 6 à 8m pour se trouver une modeste quantité d’eau poussiéreuse. Dans le cas contraire, ils doivent parcourir plusieurs kilomètres pour prendre l’eau avec des charrettes traquées par des ânes.

Bientôt ce calvaire sera terminé grâce au projet de puits à grand diamètre actuellement en cours d’exécution. Ce puits prévu pour 20m de profondeur devra donner la quantité d’eau nécessaire pour l’ensemble de la population sédentaire Bambara et Maure de Diouroudiambougou et Mamaribougou mais aussi pour d’autres nomades dans la zone. Le coût total du projet s’élève à quatre million huit cent vingt-cinq mille francs (4825 OOOFCFA).